cannabis-thérapeutique

Plusieurs pays dans le monde ont légalisé l’usage du cannabis pour des fins thérapeutiques. La France, connaît un processus plutôt long. Néanmoins, il est important de reconnaître que les progrès sur le sujet sont effectifs. Ceci dit, nous vous proposons un focus sur la situation du cannabis thérapeutique en France.

 

Cannabis thérapeutique en France : est-ce vraiment pertinent ?

La première question que se posent les dirigeants est celle de savoir s’il est pertinent de légaliser le cannabis thérapeutique en France. Pour cela, un Comité Scientifique Spécialisé Temporaire (CSST) a été mis sur pied. Pour quelle raison ? Dans le but d’examiner scientifiquement la pertinence de procéder à la légalisation du cannabis thérapeutique en France.

Dans cet ordre d’idées, il (le comité) a examiné les expériences effectuées dans d’autres pays. En mettant un accent particulier sur les pathologies concernées, les traitements utilisés et les résultats obtenus. Grâce à cette analyse d’un contexte externe au leur, les membres ont pu se faire une idée de ce que peut apporter la légalisation du cannabis thérapeutique en France.

Sous cet angle toujours, ledit comité étudie les modalités de l’expérimentation du cannabis thérapeutique en France. À ce sujet, il fait appel aux parties prenantes. Entre autres : professionnels de santé et des patients. Le but principal étant de réunir non seulement les témoignages, mais aussi les avis. Lesquels viennent s’ajouter à l’analyse des expérimentations menées dans d’autres pays, mentionnées en amont.

À la fin des travaux, en juin 2019, le comité est convaincu de la pertinence d’effectuer une expérimentation du cannabis en France. Par conséquent, il émet des recommandations à l’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament. À ce sujet, il recommande la mise en place d’un comité pluridisciplinaire. Autrement, la prise en compte de tous les profils de personnes dont l’importance pour cette expérimentation est avérée. Exemples : professionnels de santé et représentants des patients.

 

La France est-elle prête ?

Il n’existe plus l’ombre d’un doute sur l’importance de procéder à l’expérimentation du cannabis thérapeutique en France. Laquelle pourrait conduire à la légalisation de cet usage. Mais, nombreux sont ceux qui s’interrogent. La France est-elle prête ? Si expérimentation, il y a, les français ont-ils des experts en la matière ? La réponse est Oui. La France a toujours eu des experts dans le domaine. Ceux-ci sauront mener ce processus jusqu’à la légalisation définitive du cannabis thérapeutique.

La preuve en est que, bien avant les conclusions du CSST, ils travaillaient déjà et faisaient bouger les lignes. En 2013, il est possible de mettre des médicaments contenant du cannabis sur le marché. En 2018, Agnès Buzyn, alors Ministre de la santé, veut lancer un débat sur ce sujet délicat. En claire, la France est prête !

 

Légaliser le cannabis thérapeutique en France : les points positifs !

Certaines idées reçues pourraient faire croire que légaliser l’usage thérapeutique du cannabis en France, serait ouvrir grande la porte, pour la consommation des drogues. Or, il n’en est rien. Le processus serait encadré par l’État. Donc, c’est une opportunité idoine pour profiter des nombreux avantages qu’offre une telle décision.

D’un côté, cela réduit drastiquement  le des transactions dans le marché noir. Désormais, les patients ayant besoin de se soigner via des médicaments à base de cannabis, le feront en toute légalité. D’autre part, c’est la création d’un nouveau marché, de nouveaux emplois. Et donc, d’entrées d’argent dans les caisses de l’état. Par ailleurs, procéder à la légalisation du cannabis thérapeutique en France, c’est donner de l’espoir aux patients souffrant des pathologies complexes dont il est la solution.

 

Et si la France dit non à la légalisation : Quels sont les risques ?

Il va de soi que refuser la légalisation du cannabis thérapeutique n’est pas sans risques. Au contraire, ces derniers sont nombreux. D’abord, le marché noir prendra encore plus de l’ampleur. Ce qui pourrait, par ricochet, faire grimper le taux de criminalité. Ensuite, c’est une grosse perte pour l’économie. La légalisation de l’usage thérapeutique du cannabis crée de nouvelles entreprises, de nouveaux emplois. Par conséquent, des entrées fiscales.

Par ailleurs, dire non à cette légalisation serait priver des millions de français de soin. Certaines pathologies complexes sont contrôlées et soignées par des médicaments à base de cannabis. Le nombre de patients concernés oscille entre 2 et 21 millions. Les chiffres sont énormes et interpellent, à coup sûr ! Légaliser le cannabis thérapeutique devient un MUST.

Quelle organisation pour le processus de régulation ?

Pour éviter toute dérive dans ce processus d’expérimentation, de régulation et de légalisation du cannabis thérapeutique, il est important d’user d’une bonne organisation. À ce sujet, le Syndicat du chanvre propose les différentes étapes qui nous semblent très pertinentes. Sous peine de réinventer la roue, nous vous les présentons en images. Découvrez donc.

organisation 1

organisation 2

Source : Syndicat du chanvre

 

Pour aller plus loin dans ce sujet, nous vous recommandons un excellent livre blanc publié par le syndicat du chanvre. Il est disponible en téléchargement illimité et gratuit sur notre blog. Pour le télécharger, rendez-vous à cette adresse. Bonne lecture !

 


Références

  • https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Cannabis-a-visee-therapeutique-en-France-L-ANSM-publie-la-proposition-du-Comite-d-experts-sur-le-cadre-de-la-phase-experimentale-de-mise-a-disposition-Point-d-Information
  • https://www.syndicatduchanvre.org/le-livre-blanc-sdcv1/